En quoi consiste la transformation digitale des entreprises ?

Transformation digitale

La transformation numérique modifie la façon dont les entreprises font des affaires, leur culture, les emplois dans lesquels elles emploient des personnes et le modèle commercial global d’entreprise digital. Chaque organisation est impactée par ce changement. Toutes les entreprises doivent faire face à ce changement, car il est nécessaire pour elles d’être compétitives dans l’économie d’aujourd’hui. Lorsqu’une crise survient, comme celle de récemment, comment les organisations peuvent-elles gérer ce passage à la transformation numérique ? C’est une grande question, et la réponse est qu’il s’agit d’un énorme outil de développement pour les entreprises et les organisations.

Les perspectives de la transformation digitale

La transformation numérique entraîne des changements massifs dans nos économies. Tous les aspects de la vie sont touchés, les télécommunications, les soins de santé, l’énergie, la production alimentaire, les transports, etc. Les nouvelles technologies, telles que le Big Data, l’intelligence artificielle et la robotique, sont parmi les plus grands signes de la transformation numérique et peuvent contribuer à la productivité et à la croissance économique d’une organisation. Le Forum économique mondial estime que la transformation numérique vaudra plus de 100 000 milliards de dollars d’ici 2025, et ce, dans tous les secteurs d’activité. Les entreprises doivent complètement changer leur mode de fonctionnement et faire basculer leurs opérations dans le domaine numérique. Ce changement est nécessaire en raison des nouvelles technologies, des innovations en matière de productivité, des comportements des clients et pour résister à la concurrence des nouveaux entrants sur le marché. Le changement doit être fait sans hésitation. La transformation numérique soulèvera de nombreux enjeux du digital de responsabilité humaine, technique, économique et sociale, qu’il convient de prendre en compte en amont. Visitez reactive-executive.com pour plus d’informations.

Les enjeux humains de la transformation digitale

Les entreprises sont en pleine transformation numérique, et tous les salariés vont devoir travailler quotidiennement avec des machines, et certains même en dépendront. Trois sujets principaux doivent être traités pour que l’humain fasse pleinement partie de la transformation numérique : la collaboration, la dépendance et l’interaction.

  • L’appropriation dans le digital dans l’entreprise

L’ensemble de l’entreprise devra adopter le virage numérique, pas seulement les employés. Les managers et les dirigeants devront assumer l’entière responsabilité du succès de la transformation numérique de leur entreprise, car elle sera la clé du retour sur investissement du virage. Toutes les parties prenantes devront être prises en compte dans les stratégies de déploiement, car des leviers d’adhésion devront être identifiés.

  • L’évolution des compétences

Plus de 90 % des emplois nécessitent déjà des compétences numériques de base, et à mesure que les outils numériques deviennent plus importants dans les entreprises, les employés peuvent s’attendre à se voir confier des rôles et des tâches stratégiques à plus forte valeur ajoutée. Les entreprises devront envisager d’augmenter le budget des compétences de leurs travailleurs, de modifier leur modèle de RH et d’encourager l’apprentissage continu.

  • L’adaptation au marché de l’emploi

Certains métiers seront repensés, d’autres seront de nouveaux métiers. Jamais les employés de bureau ne seront remplacés par l’intelligence artificielle, qui est un mythe. De nouveaux emplois et de nouvelles façons de travailler émergent sur le lieu de travail, tels que les scientifiques des données, les directeurs de la valeur ou les professionnels indépendants. Même les Directeurs des Achats se présentent comme des candidats à ces nouveaux postes.

Les enjeux de responsabilité sociétale

Le développement des outils et technologies numériques aura toujours un impact sur l’environnement ; c’est un fait qui doit être pris en compte, car le sujet de la responsabilité sociale des entreprises (RSE) prend de l’ampleur. La digitalisation des entreprises peut avoir des conséquences négatives pour l’environnement, surtout si l’outil est surutilisé (ce qui peut provoquer l’effet rebond). L’effet rebond se produit lorsqu’une solution destinée à réduire l’impact environnemental finit par être utilisée plus que prévu à l’origine, provoquant l’effet inverse. La technologie peut aider les entreprises à réduire leur impact sur l’environnement en analysant et en partageant des données en temps réel, tout en éco-concevant leurs produits et services. Les entreprises devront limiter l’utilisation et l’application de ces technologies, afin d’endiguer l’effet rebond sur notre planète.

  • L’écoconception pour réduire l’empreinte environnementale

Le développement des outils et technologies numériques aura toujours un impact sur l’environnement ; c’est un fait qui doit être pris en compte, car le sujet de la responsabilité sociale des entreprises (RSE) prend de l’ampleur. La digitalisation des entreprises peut avoir des conséquences négatives pour l’environnement, surtout si l’outil est surutilisé (ce qui peut provoquer l’effet rebond). L’effet rebond se produit lorsqu’une solution destinée à réduire l’impact environnemental finit par être utilisée plus que prévu à l’origine, provoquant l’effet inverse. La technologie peut aider les entreprises à réduire leur impact sur l’environnement en analysant et en partageant des données en temps réel, tout en éco-concevant leurs produits et services. Les entreprises devront limiter l’utilisation et l’application de ces technologies, afin d’endiguer l’effet rebond sur notre planète.

Les enjeux techniques et économiques

La transition vers un monde numérique va changer le fonctionnement des organisations, de la gestion de la transition à la création de valeur.

  • Un tout nouveau mode d’organisation

Toute l’entreprise doit être reconfigurée après la transition numérique, car tous les processus et pratiques devraient être réévalués. Les technologies de l’entreprise doivent également être alignées sur sa stratégie et les compétences clés doivent être déterminées. Un modèle de gestion et de gouvernance doit également être établi. Souvent, un département particulier est chargé de superviser la transition numérique, et le comité exécutif est utilisé comme organe de validation.

  • Un capital numérique à valoriser

De nouvelles technologies et méthodes sortent des modèles économiques de l’ère de la révolution industrielle. La collecte et le traitement des données seront cruciaux pour les entreprises à l’avenir, si elles peuvent le faire tout en respectant les réglementations et en garantissant les parties prenantes. Si les entreprises peuvent y parvenir, leur capital numérique pourrait être défini et valorisé, tout comme le capital marque peut se traduire par la valeur financière d’une entreprise de nos jours. La révolution numérique entraîne d’énormes changements dans nos institutions sociétales et commerciales actuelles. Si nous sommes en mesure d’exploiter les avantages des effets de réseau et de l’abondance d’informations, cela apportera une productivité, une efficacité et une création d’emplois énormes pour les entreprises, ainsi qu’un avenir meilleur pour la société.

Comment se déroule une formation CSE ?
Pourquoi faire appel à un expert-comptable immobilier ?